Témoignages

Bienvenue sur la page des témoignages. Des jeunes ont décidé de nous raconter leur histoire et de la partager avec toi. Les noms et les lieux ont été modifiés afin de garantir leur anonymat. Si toi aussi, tu désires nous expliquer ce que tu vis ou ce que tu as vécu, tu peux cliquer ici.

Julie 14 ans

j’ai fugué car ma mère me criait toujours dessus, elle ne me laissait rien faire !!!! C’était dingue j’étouffais et personne ne me croyait dans ma famille.

Un jour, j’ai craqué et je suis partie ; Je ne savais pas quoi faire. Un ami m’a parlé d’un centre où je pourrais parler. J’ai parlé avec ma mère et on a pu faire le point . Maintenant, il y a encore beaucoup de moments difficiles mais cela se passe mieux.

Nicolas 15 ans

J’ai fait une fugue vers l’âge de 15 ans car j’étais en déprime depuis 1 an !! Et personne ne s’en était rendu compte. Mes parents se sont remariés et je ne me sentais nulle part chez moi. J’avais l’impression que je ne comptais plus. A l’école, cela se passait mal. D’ailleurs, je n’y allais presque plus.

A la suite d’un mauvais bulletin, j’ai pris peur et je suis parti. Les flics m’ont retrouvé 2 jours plus tard et m’ont ramené chez moi. Ca été très dur mais ça été l’occasion de parler et maintenant cela se passe mieux pour moi.

Sarah 11 ans

Mes parents arrêtent pas de s’engueuler du matin au soir, c’est tout juste si ils se tapent pas dessus. Un vendredi soir, j’en avais tellement marre que j’ai appelé ma copine Rosa et que je me suis arrangée avec elle pour habiter chez elle pendant un moment. Je savais pas que c’était une fugue en fait, moi, je voulais juste être un peu tranquille, je voulais pas QUITTER chez moi. Chez ma copine, je suis restée tout le week-end, j’étais cachée dans sa chambre plus ou moins. Et le dimanche, sa mère m’a trouvée -bêtement- quand je sortais des toilettes.

Après, on est retournés chez mes parents, ils avaient appelé la police et tout, un cauchemar, mais finalement une policière m’a prise à part et on a discuté longtemps, et c’est elle qui a aussi persuadé mes parents qu’il fallait que ça change.

Morgan 18 ans

Suite à plusieurs fugues, ma mère a fini par craquer et m’envoyer chez mon père. Chez moi c’était pas rose, vous pouvez vous en douter, et je rêvais de grandes aventures, de voyages, au lieu de ce quotidien bidon et dangereux pour ma santé mentale. C’est vrai que partir est l’une des solutions que trouve l’humain à ses problèmes, l’autre est de les affronter. Je sais que je n’ai jamais été encouragée dans ce sens et je suis restée une voyageuse invétérée et une grande rêveuse, mais d’autre part, dès que les difficultés s’annoncent, salut tout le monde.
Je reste une personne sans repère et mes relations avec les autres (qu’elles soient amicales ou amoureuses) ne s’approfondissent que très rarement. Dès que quelqu’un me prend la tête, au revoir ! Voilà ce n’était pas pour faire de la morale ou pour regretter, chacun sa route, chacun son chemin... ne restez pas seuls avec vos problèmes !

E. 14 ans

Bonjour, je ne m’entend pas avec ma maman et j’ai des problèmes à ma maison, j’ai déjà fait plusieurs fugue et je voudrais savoir si je pouvais habiter chez quelqu’un d’autre mais en gardant son adresse chez sa maman ?

Pour répondre à ta question, non, tu ne peux pas vivre chez quelqu’un d’autre. Jusqu’à tes 18 ans, tu es sous la responsabilité de tes parents. Il est important de savoir que si quelqu’un t’héberge sans l’accord de tes parents, cette personne risque des ennuis avec la justice. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y pas de possibilité pour t’aider, aussi j’aimerais te poser quelques questions afin de t’aider au mieux dans ta situation :

Tu nous confies que tu as déjà fugué à plusieurs reprises, est-ce qu’une aide a été mise en place suite à cela ?
Pourrais-tu nous parler de tes difficultés que tu éprouves dans la relation avec ta maman ?
Connais-tu des adultes de confiance à qui tu peux parler de tes problèmes ? (membre de ta famille, professeurs, travailleur social,....)
Es-tu en relation avec un service d’aide ? (PMS de ton école, AMO, éducateur de rue,...)

Note : Il y a un problème avec l’adresse mail donnée, n’hésite pas à nous recontacter via le bouton ou directement à SOS Jeunes.